Missions complémentaires à un contrat doctoral

L'activité des doctorant.e.s contractuel.le.s, recrutés pour une durée de 3 ans en vue de la préparation d’un doctorat par un contrat doctoral peut-être :

  • Consacrée exclusivement aux activités de recherche liées à la préparation de la thèse
  • Inclure des missions complémentaires dans la limite de 1/6ème du temps de travail : une mission d’enseignement, une mission d’expertise, une mission de diffusion de l‘information scientifique et technique et de la valorisation des résultats de la recherche

 

Les établissements (Centrale Lille Institut, Université de Lille, IMT Nord Europe) proposent chaque année aux doctorant.e.s des activités complémentaires d’enseignement. Les campagnes concernant les missions d'enseignement sont généralement proposées aux doctorant.e.s entre avril et juin en tenant compte des besoins des départements d’enseignement pour l’année universitaire suivante
Cette mission est prioritairement proposée aux doctorant.e.s de 2ème et 3ème années, mais ceux.celles de 1ère année sont aussi éligibles. Le volume horaire annuel peut-être de 64 h équivalent TD maximum

La mission d’enseignement permet au/ à la doctorant.e :

  • d'apprendre à s'adapter à un public pour transmettre ses connaissances, d’exposer ses idées, de convaincre un auditoire
  • de se former au métier d’enseignant.e-chercheur. euse

Procédure administrative :

Le décret du 23 avril 2009 modifié par le décret du 29 août 2016 précise les dispositions réglementaires relatives aux doctorants contractuels. Le doctorant qui envisage une mission complémentaire d’enseignement doit solliciter l’accord de son directeur de thèse, du directeur de l'unité de recherche, des directeurs de composantes et du directeur de l’école doctorale, via une candidature pour une demande d’avenant à son contrat doctoral

Seuls les bénéficiaires d'un contrat doctoral sont autorisés à déposer une candidature

Les doctorant.e.s normaliens bénéficient automatiquement d'une demande d'enseignement dès le début de leur contrat sans prendre part à la campagne annuelle

Rémunération :

A la rémunération mensuelle fixée par arrêté s’ajoute le nombre d’heures effectuées, annualisé sur 12 mois

Les doctorants peuvent au cours de leurs 3 années de thèse, exercer une activité d’expertise dans un environnement extra académique : entreprises, collectivités territoriales, associations, administrations, ...
Le doctorant met à la disposition de l’organisme qui le sollicite ses compétences et ses qualités de jeune chercheur. Le doctorant, immergé dans le milieu socio-économique, en pleine valorisation de ses compétences, acquiert une véritable valeur ajoutée en matière de formation

Il met à la disposition du partenaire :

  • ses compétences en recherche
  • ses méthodes de travail
  • son autonomie
  • sa capacité à résoudre les problèmes, tant au niveau scientifique que généraliste

Procédure administrative :

Le doctorant qui envisage une mission d’expertise sollicite l’accord de son directeur de thèse, directeur d'unité de recherche et irecteur de l’école doctorale, via une demande d’avenant à son contrat doctoral
Après avis favorables et que le projet de la mission est élaboré avec le partenaire, la mission complémentaire d'expertise fait l’objet d’une convention de partenariat, tripartite entre l’établissement d’inscription le doctorant et l’entreprise (ou la collectivité territoriale, l’association, l’administration, ...)
La convention fixe le contenu de la mission, la durée (de 1 à 32 jours maxi / an), le coût de la prestation que l’entreprise versera à à l’établissement d’inscription

Rémunération :

A la rémunération mensuelle s’ajoute le nombre de jours d’expertise, annualisé sur 12 mois

Dans le cadre de la diffusion de l’information scientifique et/ou de la valorisation des résultats de la recherche, le/la doctorant.e a pour objectif de promouvoir/valoriser les activités/résultats de recherche, les réalisations et les compétences des enseignant.e.s-chercheurs.euses et chercheurs.euses des laboratoires, auprès d’élèves, d’enseignants du secondaire, d’acteurs du monde socio-économique et du citoyen lambda
Cette mission complémentaire entrent dans le domaine de compétences du doctorant.e, mais ne présentent pas nécessairement de lien direct avec son sujet de recherche. La durée ne peut excéder 32 jours par an

Procédure administrative :

Une convention tripartite est établie par l’établissement d’inscription du doctorant.e. Le contrat doctoral du/ de la doctorant.e fait l’objet d’un avenant (après avis de la direction de thèse, de l'unité de recherche, de l'ED)

Rémunération :

A la rémunération mensuelle s’ajoute le nombre de jours d’expertise, annualisé sur 12 mois

Campagne 2024 demande d'avenant : mission enseignement à ULille

Les candidat.e.s doivent constituer un dossier unique de candidature, en annexant le CV et la copie du contrat doctoral

  1. Indiquer les composantes, par ordre de priorité, dans lesquelles elles ou ils souhaitent enseigner
  2. Receuillir l'avis et la signature du directeur ou de la directrice de thèse, de l'unité de recherche
  3. Une fois le dossier dûment complété aux composantes, et transmettre à l'école doctorale

Appel à candidature des doctorant.e.s contractuel.le.s jusqu'au 14/06/2024
Transmission, par les doctorant.e.s contractuel.le.s, de leur unique dossier aux composantes avec copie à l'ED SMRE : 14/06/2024

Télécharger :

Campagne 2023 en cours

Campagne 2023 demande d'avenant : mission enseignement à Centrale Lille Institut

Dossier à déposer après recueil de l’avis favorable de la direction de thèse, de laboratoire et de l’école doctorale - pour le 31/03/2023 à 12h00, dernier délai au Pôle des Ressources Humaines et de l’Environnement Social au Travail de Centrale Lille à l’adresse suivante : pole.rh(a)centralelille.fr
Cette campagne 2023 pour les avenants aux contrats doctoraux s’adressent aux doctorant.e.s contractuel.le.s de Centrale Lille qui seront en 2e et 3e année à la rentrée 2023 et qui envisagent une mission complémentaire d’enseignement

Pendant le cursus, il n’y a aucune obligation à donner une charge d’enseignement à un doctorante, celle-ci doit être proposée en adéquation avec les besoins des départements d’enseignement et la spécialité du doctorant.e.

Ce dossier doit être impérativement accompagné d’un projet professionnel (de 2 pages au plus), d’un CV, d’une copie de votre contrat doctoral

Télécharger le dossier de candidature pour la campagne 2023 à Centrale Lille (PDF, 113 Ko)

Campagne 2023 terminée

Les contacts pour enseigner

Les doctorant.e.s qui souhaitent enseigner peuvent de prendre contact avec les enseignant.e.s-chercheur.e.s dans la liste suivante

Consulter les différents départements de la FST :

Biologie - Bât SN3

Dir : Jacopo VIZIOLI - jacopo.vizioli(a)univ-lille.fr
Ass. Administrative : Juliette WARDAVOIR - juliette.wardavoir(a)univ-lille.fr

Chimie - Bât P1

Dir : Stéphane LEBRUN - stephane.lebrun(a)univ-lille.fr
Ass. Administrative : Lilliane MASSE - liliane.masse(a)univ-lille.fr

Physique - Bât P5

Dir : Pascal DREAN - pascal.drean(a)univ-lille.fr
Ass. Administrative : Nathalie DAMART - nathalie.damart(a)univ-lille.fr

Sciences de la Terre - Bât SN5

Dir : Alain TRENTESAUX- alain.trentesaux(a)univ-lille.fr
Ass. Administrative : Sophie Cornil - sophie.cornil(a)univ-lille.fr